Disney stock glisse malgré trimestre record, la “remontée” dans ESPN

0
54
Président de Disney Bob Iger a dit aux investisseurs qu’il y a une “légère augmentation” du nombre des abonnés à ESPN. Néanmoins, le prix de ses actions plongé après les heures de négociation.

Disney est la marque la plus importante, ESPN, a vu une augmentation du nombre des abonnés, mais elle n’était pas assez pour plaire à Wall Street mardi.

Lors d’un mardi bénéfice téléphonique avec les investisseurs, Disney (DIS) chef de la direction Bob Iger, a annoncé que le réseau des sports a une “légère augmentation” du nombre des abonnés sur le dernier couple de mois.

Iger a cité un intérêt de sports et de petits faisceaux de câbles paquets comme les Harnais ont contribué à apporter des jeunes et de la moelle coupeurs de câble menant à la hausse

Selon Iger, la société avait également son “plus grand seul trimestre dans l’histoire” grâce à “Star Wars: La Force s’Éveille”, qui a propulsé la Souris de la Maison de record au box-office totaux.

Connexes: Viacom des ventes et des profits continuer à le faire glisser au milieu de l’exécutif de la tourmente

Pourtant, les nouvelles n’étaient pas assez bon pour Wall Street.

Les actions de la société a été de 6% après les heures de négociation, mardi soir. Il a fini les après les heures de trading en baisse d’environ 3%.

Avant l’appel, Iger a dit à CNBC que ESPN continue à être une activité en croissance et que “la prédiction qu’il y aurait une rapide disparition de l’ [câble] bundle est trop exagéré.”

Disney a rapporté des recettes globales de 15,2 milliards de dollars, avec une croissance énorme dans son studio de divertissement grâce à “La Force s’Éveille.”

“Star Wars: La Force s’Éveille” vient de passer 2 milliards de dollars au box-office mondial et l’entreprise souhaite soutenir le film obsessionnelle du fandom avec “Rogue: Star Wars Histoire” frapper les théâtres en décembre.

Inscrivez à la fiabilité des Sources newsletter

La société câble réseaux, qui comprend ESPN, le chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars qui a dépassé analyste des prédictions de 4,4 milliards de dollars.

Le bénéfice de la société est venu à la suite d’une journée qui a vu certains médias stocks en prendre un coup, y compris Viacom, qui a vu ses parts de plongeon de 21%.

CNNMoney (New York) d’Abord publié le 9 février 2016: 5:34 PM ET